PRESSE


Nous sommes toujours honorés de voir notre travail figurer dans la presse nationale et internationale, généraliste et spécialisée.

ARTISANAT


01.06.2018

 

ARTISANAT


01.06.2018

 

UNE HISTOIRE DE FAMILLE

À 37 ans, Capucine Briel quitte sa carrière de cadre de la fonction publique territoriale pour reprendre l’entreprise créée il y a près de 40 ans par son père, Luc Perron. Leur créneau : l’agencement haut-de-gamme.

 

Elle m’a annoncé sa décision, l’été dernier, sur la plage, face à la mer. Cela a été une surprise, une belle surprise… Je ne m’y attendais pas du tout ! », sourit Luc Perron, glissant un regard attendri vers sa fille. Après 40 ans à la tête de son entreprise spécialisée dans l’ébénisterie et l’agencement haut-de-gamme, à Saint-Cyrde-Favières dans le Roannais, il comptait rendre les rênes en décélérant tranquillement. Mais l’un, ou plus exactement l’une, de ses sept enfants en a décidé autrement.

 

Changement de carrière à 37 ans, diplômée en Master 2 Droit Public et Sciences Politiques, directrice générale de plusieurs collectivités (dernière en date : Francheville), Capucine Briel a choisi de quitter son poste confortable de cadre de la fonction publique pour tenter l’aventure de l’entrepreneuriat. « Cela faisait deux ans que je cherchais une entreprise à reprendre. J’avais envie de mobiliser mon énergie sur un projet différent. Je maitrisais parfaitement les marchés publics urbains alors je regardais du côté du chauffage urbain ou des VMC. » Quand son mari lui suggère de s’intéresser de plus près à l’affaire familiale, au sein de laquelle s’épanouissent ses parents depuis tant d’années, l’évidence se fait jour. « J’ai toujours aimé l’entreprise, le beau, la déco, les relations publiques… » La reprise est effective depuis début avril. Objectif de la jeune femme : développer ce que Luc et Sylvie Perron ont construit durant toutes ces décennies sur cette commune où la famille est installée depuis plusieurs générations. Luc Perron restera le « temps nécessaire » pour que sa fille prenne ses marques et déniche de nouveaux talents créatifs pour lui succéder.

 

Une offre originale « Nous imaginons et nous fabriquons des meubles originaux pour une clientèle haut-de-gamme : des hôtels, des brasseries, des salons de thé, des agences immobilières. Nous travaillons en ce moment pour une très grande fortune en Suisse. Nous avons notre patte, un style bien à nous », explique Luc Perron. Sa fille poursuit : « Nous allons poursuivre dans cette même recherche du beau, du travail bien fait. » Avec une évolution néanmoins : la SARL l’Orangerie commercialisera désormais ses produits sous la marque Ateliers Montespan. « Il s’agit du nom de la favorite de Louis XIV qui a eu sept enfants de lui. C’est un clin d’oeil à notre famille et en même temps cela illustre bien ce que l’on fait : des meubles néoclassiques, s’inscrivant dans l’histoire de la France. » Un site internet est en cours de création, il permettra d’asseoir la notoriété de la petite entreprise ligérienne de 7 salariés.